En cours de chargement...

Comment, quoi et pourquoi.

vendredi,

Projet pilote «Cityliner»: une efficacité durable pour les colis de détail nationaux

Dans le cadre d’un projet pilote, Planzer transporte des colis de détail de Zurich au Tessin via l’axe principal de chemin de fer avec la semi-remorque «Cityliner» et les transfère sur un camion pour parcourir les derniers kilomètres.


La nouvelle remorque économise un transbordement complet, simplifie la planification, augmente la part du transport ferroviaire écologique dans la chaîne de transport et rend l’entreprise encore plus agile en matière de logistique urbaine. La tendance est aux colis de détail. L’industrie produit sur demande, l’artisanat traite les composants au dernier moment et les commandes se font de plus en plus via des plateformes d’e-commerce et des portails en ligne. Les fabricants et les commerçants renoncent donc de plus en plus souvent à entretenir leurs propres capacités de stockage; les terrains sont chers et le capital ne doit pas être immobilisé dans l’infrastructure de stockage. Cette évolution est favorable à la logistique des transports. Et elle se prête à la perfection aux innovations comme la «Cityliner» adaptée au transport ferroviaire.

Le déploiement de l’efficacité

À Dietikon, les logisticiens de transbordement de Planzer chargent la remorque de colis de détail à destination du Tessin, en tenant compte de l’ordre de déchargement, et la disposition notifie les dates de livraison aux clients finaux. Un chariot élévateur puissant de CFF Cargo récupère la remorque chargée à la gare de marchandises de Dietikon et la dépose sur le wagon. Une fois arrivée dans le Tessin par le rail, la remorque peut être directement attelée au véhicule tracteur sur place et le premier déchargement peut commencer. En d’autres termes, ce système permet d’économiser un transbordement complet et de supprimer la charge administrative des derniers kilomètres dans le Tessin.

Grande et maniable à la fois

La nouvelle venue de notre flotte, une remorque Wecon adaptée au transport ferroviaire de 11,7 mètres de long, 2,6 mètres de large et 4 mètres de haut, a été fabriquée en exclusivité pour Planzer, qui est fière d’en être également l’importateur officiel. Pour les connaisseurs: dans le domaine de l’homologation des véhicules, Planzer est autorisée à signer des rapports d’inspection (form. 13.20A) de véhicules avec le numéro de réception/fiche technique 9WB305. Cette nouvelle arrivante est la première de ce type en Europe. Elle peut accueillir 27 palettes et supporte une charge utile maximale de 14,8 tonnes. Elle est équipée de deux points de levage, d’un essieu directeur et d’un châssis renforcé. Pas besoin de véhicules tracteurs spéciaux pour l’atteler, la «Cityliner» est très maniable grâce à sa conception technique intelligente et convient particulièrement bien à la livraison de colis de détail dans les zones urbaines.

Nouveauté dans les transports de colis de détail en Suisse

Jusqu’ici, les semi-remorques étaient principalement utilisées pour les chargements partiels et complets dans les transports internationaux. La «Cityliner», un système conçu pour les colis de détail dans le transport mixte route/rail, est une nouveauté en Suisse. Elle est actuellement utilisée pour desservir la ligne Dietikon – Bioggio. Après une conclusion positive du projet pilote, Dietikon – Chavornay et Dietikon – Genève suivront.

Une orientation claire sur toute la ligne

La «Cityliner» porte parfaitement bien son nom: elle convient aux transports citadins et correspond sur toute la ligne aux orientations stratégiques de Planzer, à savoir le développement durable et l’innovation. En effet, en tant qu’entreprise familiale, Planzer mise sur des moyens de transport peu polluants comme le rail et sur des solutions innovantes basées sur la technologie pour un approvisionnement à la fois complet et durable de toute la Suisse.

 

«Le projet pilote avec la Cityliner est prometteur. Je suis convaincu que nous déploierons très bientôt ce concept – par souci de l’environnement et pour un avenir meilleur.»
Severin Baer, responsable Transport national chez Planzer